données abattage
Vous êtes
nouvelle_image_(1)
Interbev crée un Fonds Régional Interprofessionnel dédié à l’Installation

L’assemblée générale de l’interprofession ligérienne du 2 juin décide de la mise en œuvre d’un nouveau fonds régional interprofessionnel. Dédié à l’installation des éleveurs et des artisans bouchers, le dénommé (FR2I) joue la carte du renouvellement des générations. Cette initiative poursuit différentes motivations :

•Relancer l’installation en viande bovine. Aujourd’hui, la région compte 140 départs annuellement pour à peine 60 installations « professionnelles » .
•Conforter les banques à financer les projets des candidats potentiels, ceci étant lié aux soucis de rentabilité réduits par la capitalisation nécessaire dans le cheptel ou le manque de référence professionnelles pour les futurs bouchers…
•Ajouter un soutien complémentaire sans ajouter de nouvelles contraintes administratives.

 

Sous forme de « prêts d’honneur » à taux nul, l’appui financier constitue un « apport privé » du candidat à son projet professionnel. Le prêt sera consenti pour une durée de 10 ans pour les éleveurs et 5 ans pour les bouchers. Pour tous, le remboursement sera modique et progressif les 6 premières années (les plus délicates en matière de trésorerie). Les sommes accordées peuvent atteindre des plafonds de l’ordre de 50 000 € pour les jeunes agriculteurs et 20 ou 25 000 € pour les jeunes bouchers, selon leur projet. Ces soutiens s’appuient sur une évaluation économique et une étude de rentabilité qui sera demandée; un parrainage sera instauré pour que le jeune puisse s’appuyer sur l’expérience d’un pool d’aînés.

 

Dans les principes généraux, la participation reste volontaire pour les maillons partenaires et entre en vigueur pour les abattages s’opérant le 1er juillet 2016. Pour les éleveurs, le dispositif mis en œuvre s’appuie sur le fonds existant, le FAR, et la participation progresse de 70 centimes par bovin abattu. Pour les abatteurs, le dispositif les invite à contribuer à hauteur de 10 centimes d’euro pour les bovins abattus en provenance des Pays de la Loire et pour les distributeurs, un dispositif volontaire est mis en œuvre directement avec eux.

Les premières années, l’interprofession ligérienne pense accompagner une quarantaine de projets de jeunes agriculteurs et une quinzaine de jeunes  bouchers par an.

 

Les services d’Interbev Pays de la Loire restent à la disposition de tous pour répondre à l’ensemble des interrogations sur ce nouveau dispositif FR2I.

 

A l’issue de l’assemblée générale, les représentants des 4 collèges (production, mise en marché, abattage et commercialisation) ont signé l’accord interprofessionnel.

...
Lire l'article
assiette_125
Appel à la solidarité des consommateurs ligériens

La survie de la filière viande bovine française est aujourd’hui en jeu. A ce titre, les femmes et les hommes de cette filière, qui oeuvrent à la production d’une viande de qualité en Pays de la Loire, invitent les consommateurs de la région à privilégier la viande bovine française.

...
Lire l'article
nouvelle_image_(1)
Interbev crée un Fonds Régional Interprofessionnel dédié à l’Installation

L’assemblée générale de l’interprofession ligérienne du 2 juin décide de la mise en œuvre d’un nouveau fonds régional interprofessionnel. Dédié à l’installation des éleveurs et des artisans bouchers, le dénommé (FR2I) joue la carte du renouvellement des générations. Cette initiative poursuit différentes motivations :

•Relancer l’installation en viande bovine. Aujourd’hui, la région compte 140 départs annuellement pour à peine 60 installations « professionnelles » .
•Conforter les banques à financer les projets des candidats potentiels, ceci étant lié aux soucis de rentabilité réduits par la capitalisation nécessaire dans le cheptel ou le manque de référence professionnelles pour les futurs bouchers…
•Ajouter un soutien complémentaire sans ajouter de nouvelles contraintes administratives.

 

Sous forme de « prêts d’honneur » à taux nul, l’appui financier constitue un « apport privé » du candidat à son projet professionnel. Le prêt sera consenti pour une durée de 10 ans pour les éleveurs et 5 ans pour les bouchers. Pour tous, le remboursement sera modique et progressif les 6 premières années (les plus délicates en matière de trésorerie). Les sommes accordées peuvent atteindre des plafonds de l’ordre de 50 000 € pour les jeunes agriculteurs et 20 ou 25 000 € pour les jeunes bouchers, selon leur projet. Ces soutiens s’appuient sur une évaluation économique et une étude de rentabilité qui sera demandée; un parrainage sera instauré pour que le jeune puisse s’appuyer sur l’expérience d’un pool d’aînés.

 

Dans les principes généraux, la participation reste volontaire pour les maillons partenaires et entre en vigueur pour les abattages s’opérant le 1er juillet 2016. Pour les éleveurs, le dispositif mis en œuvre s’appuie sur le fonds existant, le FAR, et la participation progresse de 70 centimes par bovin abattu. Pour les abatteurs, le dispositif les invite à contribuer à hauteur de 10 centimes d’euro pour les bovins abattus en provenance des Pays de la Loire et pour les distributeurs, un dispositif volontaire est mis en œuvre directement avec eux.

Les premières années, l’interprofession ligérienne pense accompagner une quarantaine de projets de jeunes agriculteurs et une quinzaine de jeunes  bouchers par an.

 

Les services d’Interbev Pays de la Loire restent à la disposition de tous pour répondre à l’ensemble des interrogations sur ce nouveau dispositif FR2I.

 

A l’issue de l’assemblée générale, les représentants des 4 collèges (production, mise en marché, abattage et commercialisation) ont signé l’accord interprofessionnel.

...
Lire l'article
assiette_125
Appel à la solidarité des consommateurs ligériens

La survie de la filière viande bovine française est aujourd’hui en jeu. A ce titre, les femmes et les hommes de cette filière, qui oeuvrent à la production d’une viande de qualité en Pays de la Loire, invitent les consommateurs de la région à privilégier la viande bovine française.

...
Lire l'article

La filière française de l'élevage et des viandes

INTERBEV Pays de la Loire
12 avenue Joxé - BP 70323
49103 ANGERS Cedex 02
Tél : 02.41.60.30.91
Fax : 02.41.60.33.28
boviloire@boviloire.com
InterbevLa Viande
Actualités Liens partenaires Plan du site Mentions Légales