données abattage
Vous êtes
Que vais-je cuisiner ?

Peut-on raisonnablement parler de gastronomie sans évoquer les viandes de boeuf, de veau, d'agneau et leurs abats ?

Difficilement. Ces viandes ont toujours fait partie de notre patrimoine culinaire. Elles offrent un large éventail de morceaux, de formes, de textures et de goûts différents, qui leur permettent d'être présentes sur notre table à toutes les occasions et surtout de faire varier les plaisirs. Repas de fête, repas de tous les jours en famille, au restaurant, entre amis... les viandes de boeuf, de veau et d'agneau sont des invitées de choix qui s'accommodent de mille façons.

 

Pour plus d'informations et d'idées, rendez-vous sur : www.la-viande.fr/cuisine-achat

 

La viande dans mon magasin
  • Choix des morceaux

Pour bien choisir son morceau, les conseils des artisans bouchers sont le moyen certain d'obtenir le meilleur rapport qualité/prix ! Pour les rayons libre-service des grandes et moyennes surfaces, le choix ne peut se passer d'une bonne lecture de l'étiquette.

L'étiquette d'un morceau reprend les éléments de traçabilité de la viande (origine, type, catégorie). Le consommateur y retrouve désormais le potentiel de qualité évalué par un nombre d'étoiles qui traduisent :

- la tendreté, pour les morceaux à griller ou à rôtir,

- le  moelleux du morceau, pour les morceaux à mijoter.

Des conseils sur le mode cuisson figurent également sur les étiquettes afin de guider le consommateur dans son choix. 

  • Des campagnes de communication à destination des consommateurs

 

 

   Race à Viande

Les professionnels de la filière ont créé la signature « Race à Viande » qui permet aux consommateurs de repérer facilement les viandes issues des 11 races françaises d'animaux élevés pour leur viande.

 

 

  Bravo le Veau

Afin de permettre aux consommateurs de (re)découvrir la viande de veau, ses qualités nutritionnelles et sa praticité, l'interprofession organise des actions de promotion tout au long des saisons.

Et bien d'autres encore ! 

La viande dans mon frigo

 

  

La conservation de la viande doit se faire au réfrigérateur à une température comprise entre 0 et 4°C. Il est préférable, comme pour tout produit frais, de transporter la viande dans un sac isotherme. L'emballage d'origine du produit s'avère le plus optimal pour le conserver au réfrigérateur.

 

Tout au long de la filière, les professionnels mettent en oeuvre de nombreuses mesures, régies par la réglementation, pour préserver les qualités organoleptiques des viandes. La bonne conservation du produit par le consommateur demeure primordiale pour les préserver jusqu'à la consommation. 

 

Le saviez-vous?

Le groupe des "viandes, poissons et oeufs" sont à consommer 1 à 2 fois par jour en alternance (en quantité inférieure à l'accompagnement) pour couvrir les besoins de notre organisme, en particulier en protéines et en fer.

Recommandations nutritionnelles

Si la viande constitue un élément incontournable de la gastronomie française, elle n'en reste pas moins essentielle à l'équilibre alimentaire. En effet, elle apporte à l'organisme les protéines et les minéraux dont il a besoin pour se ressourcer. Comme les autres aliments, la viande ne contient pas tous les nutriments : il convient donc de l'associer, par exemple, à des légumes ou à des céréales, afin d'équilibrer les menus et varier les saveurs.

  • La viande : une véritable mine de fer

Uniquement présent dans les produits d'origine animale, le fer héminique entre dans la constitution des globules rouges. Il participe ainsi à la fixation de l'oxygène dans le sang et à son transport vers le cerveau, le coeur et les muscles. A la différence du fer non héminique des végétaux, le fer héminique de la viande a l'avantage d'être facilement et directement assimilable par l'organisme et permet de lutter contre l'anémie. 

INTERBEV Pays de la Loire
12 avenue Joxé - BP 70323
49103 ANGERS Cedex 02
Tél : 02.41.60.30.91
Fax : 02.41.60.33.28
boviloire@boviloire.com
InterbevLa Viande
Actualités Agenda Liens partenaires Plan du site Mentions Légales