INTERBEV Pays de la Loire
Filière Bétail et Viande
Vos données d'abattage
Vos données
d'abattage
  Actualités
01/02/2024
L’interprofession ligérienne, actrice de la stratégie « élevage » !

Les différents secteurs de l’élevage enregistrent des replis inquiétants pour les équilibres du territoire ligérien.

Dans le prolongement du plan d’Avenir conduit par l’interprofession ligérienne, le Conseil Régional souhaite traduire sa stratégie « élevage » à travers les interprofessions.

Cette démarche va traduire selon les thématiques de compétitivité, d’environnement, de contractualisation, de renouvellement de génération, du changement climatiques, de gestion de l’eau, ... un plan d’actions jusqu’en 2027.

Le travail de concertation porté par l’interprofession  avec l’ensemble des partenaires de la filière devra mettre à profit le Pacte sociétal poursuivi par les familles professionnelles.

01/02/2024
Zoom sur le Label Rouge dans le cadre d'OEKOBEEF

LABEL ROUGE : ATOUTS ET PISTES D’AMÉLIORATION EN MATIÈRE D’ÉCOCONCEPTION

Dans le cadre des Etats Généraux de l’Alimentation de 2018, la filière viande bovine avait choisi de matérialiser auprès du consommateur ses engagements sur le goût, la protection de l’environnement, la protection des animaux mais aussi sur une juste répartition de la valeur au bénéfice de tous les acteurs de la filière, dont notamment les éleveurs, au travers notamment, du LABEL ROUGE.
Un travail de révision des conditions de production communes (socle commun à tous les Labels Rouge bovins) a donc été mené avec, des évolutions concernant l’alimentation des animaux (5 mois de pâturage déjà garantis, une autonomie alimentaire de 80 % minimum, sans OGM ni huile de palme), une intégration progressive d’indicateurs d’évaluation du bien-être animal ainsi qu’une obligation de contractualisation avec prise en compte des coûts de production.

Dans son plan de filière, INTERBEV s’était, de fait, mobilisé pour accroître les volumes des viandes bovines sous SIQO dont le Label Rouge. Les viandes bovines Label Rouge étaient donc un produit tout désigné pour tester la démarche d’écoconception dans le cadre d’Oekobeef, analyser comment ces viandes se situaient en termes d’impacts et quelles étaient les pistes d’amélioration à différents niveaux : évolution des cahiers des charges, cahiers des charges spécifiques, travail en « mini-filière. Pour cela, des enquêtes terrain ont été réalisées pour collecter les pratiques déjà existantes puis celles-ci ont été discutées et amendées lors d’ateliers en « mini-filières » Label Rouge en association avec les ODG (Organismes de Gestion). En voici les principaux enseignements :

Un préalable : collecter des données aux différents niveaux des fi lières Label Rouge Au travers des enquêtes, il est apparu que des pratiques favorables à l’environnement étaient réalisées au-delà des cahiers des charges mais non recensées et donc difficilement évaluables : amélioration de l’autonomie fourragère et l’autonomie protéique, temps de pâturage et part d’herbe valorisée, production d’énergie renouvelable, bien-être animal, diagnostics Cap2er, audits HVE, achats locaux d’animaux, etc. Une des premières étapes consistera donc à recenser ces pratiques au sein des filières Label Rouge.

Un autre préalable déjà cité mais essentiel : l’amélioration des méthodes d’évaluation des impacts environnementaux Comme vu précédemment, les méthodes actuelles ne permettent pas de valoriser l'ensemble des impacts environnementaux positifs liés à l’herbe, à l’autonomie alimentaire et au pâturage. Les viandes issues d'élevage Labels Rouge présentent donc un aussi mauvais score environnemental que les autres, ce qui va à l'encontre du principe d'écoconception.

Un travail en fillières Label Rouge à mener en priorité 

• Mise en place de diagnostics type CAP’2ER® pour collecter des infos et développer et maintenir dans le temps les pratiques bas-carbone.

• Accompagnement des producteurs dans les démarches de valorisation de leurs efforts d’atténuation par des crédits carbone.

• Dans les outils de transformation et de distribution, renforcement des démarches de management environnemental intégrant l’économie ressources (eau, énergie, matériau), l’objectif de production d’énergies renouvelables, de recyclage, de conditionnement

• Optimisation de la logistique (développement de la contractualisation, flotte de transport ou type de transport, taux de remplissage des chargements ou chargements partagés, écoconduite)

• Plus largement : concertation régulière sur les sujets environnementaux

Un travail à faire sur la sélection génétique en lien avec des critères environnementaux (rusticité pour adaptation au pâturage, précocité pour limiter les cycles improductifs).

Des pistes d’évolution pour les cahiers des charges génériques et spécifiques

• Ajouter des conditions sur les matières premières autorisées dans l’alimentation (« non déforestation » ajouté au non OGM déjà mentionné)

• Ajouter des éléments sur la gestion des déjections : par exemple, présence de caillebotis intégraux interdite pour favoriser les fumiers compacts moins émissifs, couverture des fosses à lisiers et fumières

• Intégrer la gestion des animaux improductifs

• Encouragement à diversifier les assolements en intégrant notamment plus de légumineuses

• Limiter le transport des animaux

• Travailler sur les modes de conditionnement

Téléchargez la plaquette 

02/02/2024
Les Rencontres Flexitariennes (anciennement Made in Viande)

Les Rencontres Flexitariennes, anciennement Made in Viande, se réinventent ! Découvrez le nouveau dispositif mis en place :

Toute l'année : Les Rencontres Mon assiette Ma planète

Des visites pédagogiques pour les scolaires (des écoles primaires aux lycées d'enseignement supérieur) chez les professionnels de la filière volontaires.

Un événement phare avec un week-end par an, pour le grand public : Les Rencontres A TABLE ! Aimez la viande et ceux qui la font

Au niveau de la région Pays de la Loire, des événements festifs se dérouleront dans chacun des départements, sur des sites de la filière, rassemblant plusieurs professionnels. Il s'agit là d'un rendez-vous institutionnalisé, qui se déroulera chaque année, avec une thématique et un parrain. La date est identique pour toutes les régions, le but étant de donner un coup de projecteur puissant afin d'en assurer la médiatisation.
Pour 2024, la date retenue est la suivante : vendredi 31 mai, samedi 1er juin et dimanche 2 juin.

Le programme est en cours d'écriture, mais que vous soyez une école ou un professionnel membre de la filière, et que vous êtes interréssés pour recevoir du public ou visiter, prenez contact avec nous !

  INTERBEV Pays de la Loire
12 avenue Joxé BP 70323
49103 ANGERS Cedex 02
02.41.60.30.91 | Fax : 02.41.60.33.28
  Actualités
  Agenda
  Plan du site
  Mentions Légales